5G: La France mise sur la souveraineté européenne mais n’exclut personne, dit Macron

PARIS (Reuters) – La France a choisi de privilégier une politique de souveraineté européenne pour le déploiement de la 5G, la technologie mobile de nouvelle génération, même s’il ne s’agit pas d’exclure des entreprises comme le chinois Huawei, à l’image de l’approche retenue par les Etats-Unis et le Royaume-Uni, a déclaré vendredi Emmanuel Macron.

“Aucune entreprise, quelle que soit sa nationalité, n’est visée mais la volonté est affirmée, alors que nous avons deux fournisseurs européens – Ericsson et Nokia – d’avoir une vraie solution industrielle européenne, pleinement sécurisée, sous nos législations parce qu’il en va de la sécurité de nos communications et de la sécurité de nos réseaux 5G”, a dit le président de la République devant 70 journalistes de l’Association de la presse présidentielle (APP).

“Il est normal que sur les parties les plus critiques et les plus stratégiques, nous voulions avoir une solution européenne sécurisée”, a-t-il ajouté, précisant avoir défendu cette position auprès du président chinois, Xi Jinping.

Elizabeth Pineau et Michel Rose

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
5G: La France mise sur la souveraineté européenne mais n’exclut personne, dit Macron

Advertisement

5G: La France mise sur la souveraineté européenne mais n’exclut personne, dit Macron

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

5G: La France mise sur la souveraineté européenne mais n’exclut personne, dit Macron

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

5G: La France mise sur la souveraineté européenne mais n’exclut personne, dit Macron

Advertisment

5G: La France mise sur la souveraineté européenne mais n’exclut personne, dit Macron


PARIS (Reuters) - La France a choisi de privilégier une politique de souveraineté européenne pour le déploiement de la 5G, la technologie mobile de nouvelle génération, même s’il ne s’agit pas d’exclure des entreprises comme le chinois Huawei, à l’image de l’approche retenue par les Etats-Unis et le Royaume-Uni, a déclaré vendredi Emmanuel Macron.


“Aucune entreprise, quelle que soit sa nationalité, n’est visée mais la volonté est affirmée, alors que nous avons deux fournisseurs européens - Ericsson et Nokia - d’avoir une vraie solution industrielle européenne, pleinement sécurisée, sous nos législations parce qu’il en va de la sécurité de nos communications et de la sécurité de nos réseaux 5G”, a dit le président de la République devant 70 journalistes de l’Association de la presse présidentielle (APP).


“Il est normal que sur les parties les plus critiques et les plus stratégiques, nous voulions avoir une solution européenne sécurisée”, a-t-il ajouté, précisant avoir défendu cette position auprès du président chinois, Xi Jinping.


Elizabeth Pineau et Michel Rose

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
5G: La France mise sur la souveraineté européenne mais n’exclut personne, dit Macron

Advertisement

5G: La France mise sur la souveraineté européenne mais n’exclut personne, dit Macron

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

5G: La France mise sur la souveraineté européenne mais n’exclut personne, dit Macron

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

5G: La France mise sur la souveraineté européenne mais n’exclut personne, dit Macron

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.